LA SOPHROLOGIE & LE SPORT

 

 

 

 

 

 

 

Gestion du stress et du sommeil, de la concentration (Préparation mentale positive et progressive), cohésion de groupe et des équipes, Stimulation de la motivation et de la combativité, Acquisition des méthodes de relaxation pour une récupération plus rapide et efficace.

 

 

 

Un peu d'histoire :

 

 

 

Il y a de nombreuses années que des techniques de préparation mentale sont intuitivement utilisées par des sportifs, mais ce n’est que depuis la fin des années 1960 qu’elles font l’objet de recherches scientifiques et qu’elles prennent progressivement de l’importance dans la préparation du sportif. En 1991, le premier congrès mondial d’entrainement mental à Örebro (Suède) place définitivement la préparation mentale comme une partie intégrante du processus de l’entrainement du sportif au même titre que la préparation technique et physique.
En parallèle, la Sophrologie fait son apparition et si le professeur Alfonso Caycedo est le père de la Sophrologie (1960), le docteur Raymond Abrezol, est le père de la Sophro-pédagogie sportive.

 

En 1967, il participait à la préparation de l’équipe de ski Suisse, marquant ainsi l’entrée de la Sophrologie dans le monde du sport. Depuis, la sophrologie sportive n’a cessé de se développer et on la trouve aujourd’hui dans toutes les disciplines sportives : tir à l’arc, équitation, saut à la perche, tennis, boxe, tir sportif, athlétisme, rugby etc. De plus, elle concerne tous les niveaux, du simple pratiquant loisir, au finaliste des jeux olympiques.

Des auteurs comme le professeur de sport Luis Fernandez, depuis les années 1980, ou le docteur Edith Perreaut-Pierre, depuis les années 1990, se font l’écho des fondements de la Sophrolo-pédagogie sportive et ont largement contribué par leurs travaux et leurs publications à son évolution et son développement.

 

 

 

Que peut apporter la Sophrologie dans le milieu sportif :

 

 

Elle peut :

 

  • Permettre de , la capacité à sentir son corps et son positionnement afin de gagner en précision.

  • Permettre également de gérer son effort.

  • Permettre la gestion du mauvais stress.

  • Améliorer la concentration pour une performance optimale.

  • Contribuer à une plus grande confiance en soi

  • Permettre une gestion efficace des émotions et de contribuer à rester concentré sur l'objectif

  • Permettre une préparation optimale aux épreuves sportives

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

La sophrologie apporte des outils efficaces pour mieux se connaître et optimiser ses performances.

 

 

 

La Gestion du stress sportif

 

 

La sophrologie présente plusieurs intérêts pour le sportif qui doit accomplir des actions et des gestes très précis dans des conditions stressantes. D'un autre coté, le sportif a besoin d'un certain niveau de stress pour performer. L'idéal sera donc un stress maximal positif (ou eustress) sans basculer dans l'excès (surstress).

La courbe d'utilité de la réaction de stress de Yerkes et Dodson (1906), ci-dessous, illustre ce principe. La pratique régulière de la sophrologie permet cette gestion du stress. Tout d'abord en l'étudiant pour le connaître et le reconnaître puis en le redirigeant pour ne plus le subir et l'utiliser à bon escient.

 

 

 

 

                                                                                 

L'intérêt de la sophrologie dans le sport

 

La sophrologie développe également la connaissance et la maîtrise du corps, la capacité à sentir son corps et son positionnement afin de gagner en précision. Une perception fine et précise des mouvements, des accélérations, par exemple. Elle permet également de gérer son effort et de ne plus solliciter les muscles inutilement par une tension accrue et mal orientée. Le travail sur la respiration vient compléter le travail de gestion du stress en offrant d'excellents outils d'oxygénation rapide et en agissant en profondeur.

La faculté de concentration dans "l'ici et maintenant", développée par la sophrologie, va permettre au sportif de ne plus être dispersé par des pensées parasites ou des éléments extérieurs perturbateurs. La compétition, dans son exigence de performance, peut avoir des conséquences sur le sportif dans son estime de soi, estime régulièrement remise en question.

Le travail de confiance en soi va désamorcer les stratégies inconscientes d'échec, la motivation du sportif pourra alors exprimer son plein potentiel. Permettre à chacun de mieux se connaître, d'identifier ses craintes et de mieux se situer par rapport à ses objectifs, à l'adversaire, au public...

La sophrologie apprend également à reprogrammer la sensation de douleur : en se concentrant sur d'autres perceptions, en visualisant des images de bien-être, et en maîtrisant sa respiration.

Enfin, la gestion de l'émotionnel (pierre angulaire du travail de sophrologie) contribue à l'efficience du sportif qui reste concentré sur son objectif en toutes circonstances.

 

 

 

Un programme spécialement conçu pour les sportifs :

 

 

Pour les aider à se réaliser dans l'apprentissage, la progression et la compétition, la sophro-pédagogie sportive suit un protocole précis et complet :

  • Acquisition des méthodes de relaxation pour récupérer plus rapidement et efficacement.

  • Gestion du sommeil (s'endormir où l'on veut, quand on veut, pour une durée prédéterminée. Très utile la nuit précédant les matchs ou lors du transport avec parfois des décalages horaires).

  • Utilisation de l'état de conscience modifié pour travailler des gestes techniques et visualiser des parcours.

  • Préparation mentale positive et progressive, développement de la concentration pour favoriser l'apprentissage des séquences sportives.

  • Connaissance et maîtrise du schéma corporel.

  • Canalisation des émotions, contrôle de la peur, du trac et gestion de la pression psychologique.

  • Contrôle de la douleur.

  • Affirmation de soi et confiance, apprendre à enrayer les stratégies d'échec.

  • Stimulation de la motivation et de la combativité.

  • Cohésion du groupe, de l'équipe.

  • Lutte contre la lassitude.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Mode d’intervention

 

Les ateliers se pratiqueront par petits groupes ou en séances individuelles dans une salle, assis ou debout selon les exercices

 

Durée : 1h Elle se fait le plus souvent à un rythme hebdomadaire, toujours à la même heure et vise à l’apprentissage d’une méthode utilisable de manière autonome.

 

Le choix du ou des modules d'entraînement dynamique e conduit à un état détendu, concentré, serein, responsable dans l'action, quelles que soient les circonstances extérieures.

 

Un cycle complet est classiquement constitué de 10 à 15 séances en groupe, en plus d’entraînements personnels réguliers.

 

 

 

Comment se déroule une séance de Sophrologie :

 

1 - Un  temps  d’échange,  de présentation et d’explication en  début  de  séance : Une  séance  en  sophrologie commence par un échange sur les bénéfices ressentis pendant la semaine écoulée. Le sophrologue présente ensuite le déroulement de la séance, le thème choisi , les exercices qui vont être réalisés et leur intérêt dans le cadre de votre objectif.

2 - Un temps d’animation et de pratique : Animation de techniques statiques, dynamiques  et/ou d’exercices de relaxation guidés par la voix du sophrologue qui amène progressivement la personne à un état de détente proche du sommeil, on vient renforcer l'individu dans toute sa structure et on permet au cerveau de se focaliser là où l'on veut sur le corps, pour une amélioration du schéma corporel et pour poser le mental. Corps et mental sont ramenés aux limites du vécu présent, facteur de stabilité, de confiance, d'assurance, de calme intérieur.

3 - Un temps d’échange post-séance : un moment d’expression concernant le vécu de la séance et les ressentis physiques, mentaux et émotionnels de chaque personne qui souhaite s’exprimer. Un temps précieux permettant également des prises de conscience, nécessaires à une progression chacun à son rythme.

 

 

Important à savoir :

 

Une séance de sophrologie n’est pas une séance de psychologie ou de psychanalyse.

Vous n’avez pas besoin de parler de votre enfance, de votre passé, sauf si bien sûr vous en éprouvez le besoin.

Inutile également de prendre votre jogging ou vos baskets. La sophrologie n’est pas un sport, elle se réalise dans n’importe quelle tenue de votre choix le plus souvent debout ou assis sur une chaise.

 

 

 

Tel : 07 67 907 992

©2018 by ISORROPIA. Proudly created with Wix.com

This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now